L’université créative : une vision de culture et de civilisation partagée

 

imageb222Au début du 21ème siècle s’élabore sous la plume de Richard Florida, le concept de creative cities pour désigner les lieux ou territoires dans lesquels la présence et la conjugaison de trois ressources (les trois T), Talents, Technologie et Tolérance, deviennent des facteurs durables de développement, d’innovation,  de progrès et d’attractivité. Attirer les talents  est sans doute ce qui parle le plus dans les ranking (voir les différents palmarès et la rubrique EducPros du 8 octobre 2015). Ce que nous dirait l’université créative à la Florida, c’est qu’il s’agit plus de développer et de retenir ces talents que de seulement les attirer. N’oublions pas les deux autres T : Technologie et Tolérance !

En écoutant les échanges animés lors des réunions d’information, notamment sur l’importance de la culture et de l’ouverture à la société et à la cité, nous pouvons imaginer ce parallèle entre la ville créative et la vision d’une université créative. C’est bien de cela qu’il s’agit lorsque nous insistons dans notre projet et notre vision de l’Université, sur la  préservation du multiculturalisme, sur la force de progrès que représente la pluridisciplinarité, sur les liens à renforcer entre les SHS et toutes les autres sciences, sur la nécessité de rendre plus lisibles nos laboratoires, nos formations, notre environnement  et nos campus, sur la nécessaire modernisation de notre administration plus dynamique et moins coûteuses en coût d’interactions…  C’est cette vision que nous souhaitons promouvoir en redonnant plus de force au lien entre la formation et la recherche, en respectant tous les talents et en déployant de nouvelles opportunités d’ouverture à la société créative ancrée dans les progrès technologiques et la tolérance culturelle.

Catherine Baumont