Communiqué commun faisant suite au CA de l’université de Bourgogne du 25/09/2017

Les listes Agissons pour une autre université, la liste Résister, rassembler, reconstruire soutenue par le Snesup-FSU, le SNCS-FSU, le SNES-FSU, le SNEP-FSU et la Ferc-Sup CGT, la liste SNASUB-FSU, la liste UNSA, ont décidé de boycoter le Conseil d’Administraton de l’université du 25 septembre.

Les deux principales raisons sont la campagne d’emplois 2018 et la méthode de discussion entre la présidence de l’université et nos listes.

Cete campagne d’emplois est catastrophique en terme de méthode où nous n’avons pas été entendu.e.s malgré la tenue de deux comités techniques ayant rendu un avis négatf unanime, et désastreuse pour le fonctonnement de notre établissement. En efet, 12 postes BIATSS sont gelés (pour l’essentel il y aura publicaton diférée avec autorisaton de recrutement en CDD) et 60 postes enseignant.e.s et enseignant.e.s-chercheurs/euses sont gelés également (seuls 10 emplois seront proposés à la publicaton). Cete campagne d’emplois dépasse les exigences votées dans le plan de retour à l’équilibre fnancier. L’ensemble de ces éléments nous aurait conduit, au nom de nos listes, à voter contre cete propositon.

Depuis le début du mandat, nos listes interviennent de manière constructve dans le conseil d’administraton comme dans les autres conseils centraux. Nos interventons ne sont jamais prises en compte par le Président. Nous avons le sentment de ne servir à rien dans des instances réduites à des chambres d’enregistrement. Ce n’est pas notre concepton d’une université démocratque porteuse de projets rassembleurs. En conséquence, au-delà du boycot du CA de ce jour, nous nous interrogeons sur la participation future de nos listes, aux conseils centraux de l’établissement.

Les organisatons signataires du communiqué :

SNESUP
FSU
CGT
UNEF
cropped-logo1.png