Jérôme Pernot

Qui suis-je ?

Jérôme Pernot, ingénieur d’études 1re classe, responsable du Centre de Ressources Informatiques (CRI) du site universitaire du Creusot.

Jérôme PernotJ’ai commencé ma carrière en 1980 au CETIAD du Rectorat de Dijon avant d’intégrer l’université de Bourgogne (uB) en 1996 sur le site de Nevers. En 1997, je suis affecté au CRI de l’IUT du Creusot dont je prends la responsabilité. Pour développer mes compétences notamment en matière de sécurité, je demande à rejoindre la Direction des Systèmes d’Information (DSI) de l’uB de 2008 à 2012. Dans ce cadre, j’exerce les fonctions de responsable de l’Equipe Réseaux, Systèmes et Postes Informatiques et de Responsable de la Sécurité des Systèmes d’Information adjoint (RSSI). En octobre 2012, je réintègre le site universitaire du Creusot où j’assure depuis, en lien avec le Pôle Systèmes d’Information et Usages du Numérique (PSIUN), la conduite des projets informatiques et la sécurité des différentes structures du site (IUT, Centre universitaire Condorcet, Bibliothèque universitaire et équipes de recherche LE2I et ICB). Je participe régulièrement au pilotage de projets universitaires dans le domaine du numérique (PPI “Solution de gestion de l’intégralité du cycle de vie des systèmes” et “Virtualisation des postes de travail destinés à l’enseignement”). J’ai également en charge l’aspect informatique lié à la gestion de la téléphonie et à la sécurité des bâtiments.

 

Pourquoi je m’engage auprès de Sébastien Chevalier :

Je me suis investi dans la vie universitaire en tant que membre du Conseil d’Administration de l’université de Bourgogne de 2005 à 2007. Depuis 2012, je participe activement à la vie du site du Creusot (conseils, réunions avec les directions et manifestations évènementielles).

Mon engagement pour “Agissons pour une autre université” est lié au programme porté par Sébastien Chevalier qui recentre l’université sur ses missions fondamentales en replaçant l’étudiant au cœur du système. Sa conception innovante et dynamique ne lui fait pas oublier l’importance du rôle des personnels BIATSS tant au niveau de la formation que de la recherche. C’est un homme de terrain, bien au fait des problématiques et des enjeux d’une université autonome et pluridisciplinaire. Il est l’initiateur de l’atelier européen de valorisation “TalentCampus” dont j’ai pu mesurer l’efficacité en septembre dernier au Creusot.

Son projet de simplification administrative et de reconnaissance de l’investissement des personnels me semble un gage de réussite pour l’avenir de tous, étudiants et personnels.

Voila les raisons pour lesquelles j’apporte mon soutien à la liste “Agissons pour une autre université” en présentant ma candidature à la Commission Formation et Vie Universitaire (CFVU).