Recherche : Construire ensemble une démarche pluridisciplinaire pour notre établissement

Télécharger la fiche Recherche en pdf

Agissons pour une autre Université

Agir pour une recherche d’excellence fédératrice

Notre ambition : défendre et pérenniser ISITE, outil indispensable à la reconnaissance du site UBFC comme grand site universitaire

  • Encourager la culture d’appartenance à ISITE par la communication au sein de chaque UFR et laboratoire ;
  • Permettre à tous les acteurs de s’approprier ISITE (favoriser les appels blancs, promouvoir l’interdisciplinarité) ;
  • Défendre devant le jury international la force de notre site. Notamment par la preuve de nos nombreux succès communs en amont et autour de ISITE : PIA, LabEx, EquipEx, EUR, NCU, IDEFI…

Notre ambition : aider les équipes dans le montage de projets ambitieux

  • Accroitre la communication en aidant tous les acteurs dans un environnement toujours plus complexe : créer des fiches simples, claires et synthétiques de présentation et d’explication des dispositifs existants (COMUE, EUR, ISITE, Région …), les actualiser chaque année ;
  • Aider les différents pôles administratifs à communiquer en amont auprès des chercheurs et enseignants-chercheurs pour chaque appel à projet ;
  • Accompagner les acteurs de la recherche lors du montage et dépôt de projets : renforcer les pôles ANR et Europe de l’uB et d’UBFC ;
  • Encourager les collègues à postuler à l’IUF en nommant un correspondant IUF ;
  • Accompagner les dépôts d’ERC d’une décharge d’enseignement ;
  • Organiser des formations, au sein des UFR, par des chercheurs seniors ayant déjà été porteurs de projets européens ;
  • Accompagner et pérenniser la mise en place du comité d’éthique de la recherche UBFC.

Notre ambition : adosser la recherche à la dynamique régionale

  • Créer une vice-présidence « CHU-Santé » pour favoriser dialogue et synergie entre l’université et les acteurs de la santé (CHU, CGFL, Technopole Santé…) ;
  • Renouer un dialogue équilibré avec la Région en nommant notamment un « référent Région », qui accompagnera la Région et l’université dans la construction d’appels à projets adaptés à tous et à toutes les disciplines ;
  • UBFC, université fédérale de recherche, portera la stratégie de la recherche, tout en préservant l’autonomie des établissements et des laboratoires ;
  • Confier aux pôles thématiques de la COMUE le rôle d’évaluation et de classement des dossiers régionaux relevant de leurs compétences ;
  • Négocier auprès de la Région des enveloppes financières par pôle thématique ;
  • Réinstaurer le système des auditions par les chefs de projets ;
  • Inviter systématiquement les directeurs d’unité au Comité d’Orientation Stratégique plateformes ;
  • Accompagner les phases 2 et 3 du DataCenter.

Notre ambition : accompagner la progression des équipes de recherche

  • Définir le nouveau processus de labellisation des Unités de Recherche (ex. EA) par l’uB et UBFC, en profiter pour harmoniser les règles au sein des unités (règlement de laboratoires, charte à appliquer) ;
  • Accompagner concrètement les laboratoires lors des évaluations nationales ;
  • Rencontrer régulièrement la gouvernance des laboratoires et accompagner ceux-ci dans leurs projets de restructuration ;
  • Anticiper les difficultés se présentant au sein des laboratoires, favoriser le dialogue et la médiation ;
  • Privilégier les projets pluridisciplinaires, à forte valeur ajoutée, lors de l’attribution des BQR ou des CRCT ; 
  • Financer davantage de post-docs sur des sujets pluridisciplinaires émergents et permettre des financements jusqu’à 24 mois ;
  • Négocier plus d’allocations de thèse auprès du ministère ;
  • Rendre plus claire et plus équitable la clé de répartition, entre laboratoires, des crédits récurrents de la recherche.

Agir pour une recherche ouverte

À nos étudiants

Notre ambition : sensibiliser et former nos étudiants à la recherche, qu’elle soit académique ou industrielle

  • Mobiliser les associations étudiantes et des personnels volontaires pour relayer auprès des étudiants une information sur les métiers de la recherche ;
  • Mettre en place une UE Transversale initiant et préparant aux métiers de la recherche pluridisciplinaire 
  • Promouvoir pour les étudiants qui le souhaitent les stages en laboratoire dès le début de leur formation et libérer les moyens nécessaires à leur encadrement ;
  • Favoriser la création de Junior-entreprises, en lien avec les unités de recherche.

À notre territoire

Notre ambition : développer une recherche universitaire en prise directe avec le territoire et ses acteurs

  • Renforcer le dialogue entre SAYENS et les laboratoires pour rendre audible la vision de terrain ;
  • Repenser les échanges avec la Région pour toutes les disciplines de la recherche (rétablir les échanges entre la Région et les Directeurs d’unités de recherche ou les porteurs de projets) ;
  • Favoriser le dialogue et les mobilités (notamment par la prise en charge des frais de déplacement des enseignants-chercheurs) pour une recherche dynamique sur l’ensemble des sites délocalisés, en lien avec le tissu local ;
  • Promouvoir (notamment par l’organisation de forums) les bourses de thèse industrielles de type CIFRE ;
  • Pérenniser et développer les actions de communication auprès du grand public : recherche participative, soirées grand-public associées aux congrès d’envergure, experimentarium, Nuit Européenne des Chercheurs, Opérations du type « une classe – un chercheur » …

À l’international

Notre ambition : œuvrer pour le rayonnement de la recherche et la mise en place de synergies au plan international

  • Confier à la COMUE la conduite d’une politique internationale et les moyens importants que celle-ci exige,
  • Faire des Memorandum of Understanding signés de vrais accords de coopération, permettant de développer des formations internationales diplômantes, notamment au travers de doubles diplômes et de thèses en cotutelle.

Agir pour une recherche attentive à tous ses acteurs

Notre ambition : reconnaître, valoriser et accompagner l’investissement de tous

  • Favoriser les évolutions de carrières des MCF, dans une démarche pluriannuelle (échanges de chapeaux de Professeur entre composantes, redéploiements, utilisation de l’article 46-3) ;
  • Prolonger sur trois ans la décharge d’enseignement pour les néo-recrutés ;
  • Être attentif à l’égalité des chances tout au long de la carrière pour l’ensemble du personnel. Par exemple, en augmentant le nombre de CRCT pour les retours de congés maternité et retour à la recherche.
  • Reconnaître l’investissement des personnels BIATSS qui travaillent dans les plateformes et les laboratoires. 

Notre ambition : une démarche transparente et sincère

  • Anticiper et accompagner les besoins des composantes par une politique de pluri-annualisation des recrutements ;
  • Se déplacer dans les composantes pour y mener des dialogues objectifs/moyens équilibrés et constructifs 
  • Définir avec les composantes des profils de postes tenant compte des besoins en enseignement/recherche (et le cas échéant besoin hospitalier) ;
  • Être attentif à l’importance des profils d’enseignement lors de la discussion des postes au sein des pôles thématiques de la COMUE.