Un nouvel élan pour les Formations

Télécharger la fiche Formation en pdf

Agissons pour une autre Université

Nous voulons donner à l’UB un nouvel élan 

  • En réinvestissant dans les formations :  par une politique de recrutement pluriannuelle, en accord avec les priorités des composantes
  • En reconnaissant le travail des collègues : par des décharges pour permettre les projets innovants et l’implication dans la Formation Tout au Long de la Vie.

Nous pratiquerons une nouvelle méthode 

  • Liberté, confiance, accompagnement : Les instances centrales auront un rôle d’information et d’accompagnement, notamment lors des évaluations nationales.
  • Rendre possible plutôt qu’imposer.

Nous énoncerons des perspectives claires

L’égalité des disciplines : une force pour l’UB

La pluridisciplinarité est notre chance : nous rétablirons les parcours supprimés partout où les collègues le jugeront nécessaire.

Nous favoriserons la convergence des sciences par des modules de formation mixtes à l’échelle de l’université (par ex. « pensées et pratiques de l’écologie », « éthique et responsabilité professionnelle »)

Mieux orienter pour faire réussir

Nous publierons les critères de classement de Parcoursup par discipline.

Nous proposerons des tests d’auto-positionnement en ligne pour les lycéens et les étudiants.

Nous assurerons la présence de l’uB dans tous les grands forums des formations et des métiers à Dijon et sur les sites territoriaux.

Diversifier les apprentissages et les évaluations

Nous développerons l’approche collective pratique : projets d’entreprise, actions humanitaires ou sociales, bénévolat et engagement étudiant, enquête et expérimentation collective…

Nous faciliterons les stages dès la première année d’entrée à l’université.

Nous renforcerons le contrôle continu dans le respect de chaque discipline et des conditions de travail des enseignants.

Nous encouragerons la pédagogie numérique en nous appuyant sur les ressources de l’Université : scénarisation et mise en ligne de contenus, pédagogie hybride, reconnaissance de l’implication des enseignants…

Rétablir de la cohérence dans la durée  

En repensant le continuum Lycée/L1 et L3/Master en termes d’acquisition progressive ;

En travaillant le lien formation/ recherche dès l’entrée à l’université ;

En assurant la cohérence des diplômes dans l’approche par compétences ;

En réaffirmant la responsabilité des équipes pédagogiques.

Construire une identité forte et inclusive

Nous organiserons annuellement les Assises de la Pédagogie : une “semaine de la pédagogie” banalisée pour tous les personnels et les étudiants pour contribuer à des débats, séminaires, expériences pédagogiques, forums métiers…

Nous penserons les locaux comme des lieux de vie et d’apprentissage en multipliant espaces de rencontre et d’études en commun.

Nous ferons une priorité de l’accueil des étudiants handicapés dont les spécificités doivent être identifiées dès l’inscription et l’accompagnement prévu dès la rentrée.

Nous prendrons en compte les spécificités des publics de l’enseignement à distance pour l’étendre à de nouvelles disciplines.

Nous chercherons une meilleure articulation entre SEFCA, PFVU et composantes.

Nous renforcerons avec le CROUS l’action des services d’aide sociale en veillant à l’égalité entre sites territoriaux.

Placer la culture au cœur des formations

En validant les pratiques et les projets culturels des étudiants par des modules en accord avec leur parcours disciplinaire.

En soutenant l’intervention culturelle de l’université dans la société, notamment une biennale « Savoirs dans la Cité » en collaboration avec les collectivités territoriales et associant savoirs, arts et questions sociétales dans le prolongement de nos recherches et de nos formations. 

En créant un orchestre universitaire ouvert à toutes les formes musicales qui promouvra notre identité.